Ses projets

Dans le cadre du PDSEC 2010-2014 pour la commune de FATOMA, nous poursuivons le "programme" d'actions de développement basé sur un principe : "Un moulin  -  Un jardin". Il répond aux demandes exprimées par les élus des villages, dans le domaine sur lequel l'association de solidarité internationale APALEF exerce ses activités.

                   Carte

 Un 3e village, sélectionné par la Municipalité de FATOMA, est NIAKONGO. Il compte 2 757 âmes pour 968 hommes et 1789 femmes (la population est composée de 35% d’hommes et 65% de femmes). Les ethnies sont les peulhs, les Diawandos et Rimaibés. Les principales langues de communication entre ces ethnies sont le peulh et le Bambara.

Ce projet doit durer environ 1 an, d'avril 2013 à l'été 2014, et permettre de réaliser les chantiers suivants :
-  1 jardin maraîcher d'1/2 ha, avec puits,
-  la formation aux techniques de maraîchage et de compostage de l'association de femmes ,
la formation du comité féminin de gestion, pour la gestion du jardin.

Plusieurs partenaires nous accompagnent sur ce projet :
 
  Fatoma  Le Rheu  CG35.jpg  orange-ce  com-on-action.jpg  sade.jpg
 
Le 12 Avril 2013, le dépouillement de l'appel d'offres pour le fonçage du puits a permis d'attribuer le chantier à l'entreprise Sahélienne de Génie.
Le 18/04/2013, le contrat a été signé entre cette entreprise, la Mairie de FATOMA et la CIVM-SEVARE.

A partir de cette date du 18/04,
-   L’entreprise a 10 jours pour s’installer dans le village, et commencer les travaux (fin Avril).
-   L’entreprise a 45 jours pour réaliser l’intégralité des travaux prévus au contrat.
Une 1ère facture, correspondant à 30% du montant, a été réglée, à titre d’avance pour le démarrage des travaux. Lors de la réunion récente au village, les détails de l’hébergement des puisatiers avaient été réglés, ils seront donc bien reçus au village. La restauration sera assurée par l’entreprise. 
Une 2ème facture, correspondant à 40% du montant, a été réglée le 03 Juin 2013.
Enfin, la réception provisoire s'est déroulée le 10 Septembre 2013, et a donné lieu au versement de 20% de la facture totale.
Restent 10% , qui seront versés, comme d'habitude, 1 an après, lors de la réception définitive.

Mi-Décembre 2013, la mériel de clôture et de confection d'une porte d'accès au jardin ont été commandés à un artisan de SEVARE.
Puis tout a été installé dans la foulée autour du périmètre maraîcher , par une équipe de tâcherons.

L'AIVM, dans le cadre de son programme de formation des comités de gestion hydrauliques et maraichers, a réalisé à Niakongo une formation en gestion organisationnelle et financière pour les femmes de l'association.

Enfin, une formation pratique de maraîchage a été démarrée sur site, par l'AIVM toujours. Des caisses de semences de pomme de terre ont été transportées au village, pour mise en parcelles par les femmes de l'association. Elles ont reçu à cette occasion une formation en arrosage, fumage des sols, plantation en pépinière, et roulement des cultures.

Le projet devrait pouvoir être réellement terminé fin Mars 2014.
 
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site